•  home fr
  •  

    Les travailleurs migrants, essentiels pour la relance

     

     
     
    Forum du commerce international - No. 2/2009

    Lors d'une réunion spéciale organisée le 29 juillet par la CNUCED sur la contribution des travailleurs migrants au développement, des fonctionnaires de haut niveau ont reconnu la précarité accrue dont souffrent des millions de travailleurs migrants à travers le monde et le potentiel de sortie de crise qu'offre la migration de main-d'œuvre.

    "La crise aura un impact assez significatif sur le flux de migrants, particulièrement en termes de chômage," selon le Secrétaire général de la CNUCED, Supachai Panitchpakdi, qui a souligné que le chômage mondial s'aggravera cette année, avec 60 millions de nouveaux chômeurs d'ici fin 2009. Cela porterait le nombre total de chômeurs à travers le monde à 240 millions.

    Pour sa part, Sha Zukang, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales, a relevé une baisse de la croissance du nombre de travailleurs migrants; William Swing, Directeur général de l'Organisation internationale pour les migrations, a qualifié le flux de travailleurs migrants "d'élément négligeable" du processus de mondialisation; et Marielza Oliveira, Directrice associée du groupe de travail sur la gouvernance de l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche, et Présidente du Groupe mondial sur la migration, a reconnu le "potentiel gagnant-gagnant" découlant du lien entre migration et développement "mais il est essentiel de renforcer le dialogue et de partager idées et bonnes pratiques", particulièrement en période de crise.



recherche
UCTADWTO