•  home fr
  •  

    La déclaration de Doha appelle à un engagement durable envers l'aide internationale

     

     
     
    Forum du commerce international - No. 3-4/2008

    Des délégués de plus de 160 pays se sont réunis à Doha, Qatar, du 29 novembre au
    2 décembre 2008 dans le cadre du suivi de la Conférence internationale sur le financement du développement. Les progrès réalisés depuis l'adoption en 2002 du Consensus de Monterrey ont été évalués dans des secteurs tels que la mobilisation des ressources nationales, l'assistance officielle au développement, le commerce, l'investissement étranger direct et l'allégement de la dette dans les pays en développement.

    Les débats, qui ont duré quatre jours, se sont achevés sur une déclaration demandant la convocation d'un sommet inclusif en vue d'examiner l'architecture financière et monétaire mondiale. Les nations ont, malgré la crise financière, réitéré les engagements pris par les pays développés de consacrer 0,7% de leur produit intérieur brut à l'aide officielle au développement.

    "Le consensus de Doha constitue la base d'un processus démocratique et transparent de rétablissement de la confiance de toutes les nations dans les institutions commerciales, monétaires et financières internationales," a déclaré Miguel D'Escoto, Président de l'Assemblée générale des Nations Unies. "Seule une participation de toutes les nations nous permettra de garantir que les politiques bénéficient réellement à tous, notamment aux plus vulnérables et aux plus pauvres d'entre nous."

    Voir: www.un.org/doha2008



recherche
UCTADWTO