•  home fr
  •  

    L'Aide pour le commerce devient "essentielle"

     

     
     
    Forum du commerce international - No. 2/2009

    Photo reproduite avec l'aimable autorisation de l'OMC/Jay Louvion et Annette Walls Pascal Lamy dirige les débats lors du lancement du Programme de liquidité pour le commerce mondial.

    S'exprimant devant les participants au deuxième examen global de l'Aide pour le commerce, Pascal Lamy, Directeur général de l'OMC a déclaré "La crise a un visage humain". Les objectifs d'allègement de la pauvreté, qu'ils s'inscrivent dans le cadre des OMD ou d'autres objectifs, sont devenus plus difficiles à atteindre en raison du fléchissement de la demande d'exportation de marchandises.

    "L'environnement commercial international s'est dégradé considérablement depuis notre premier examen," a-t-il dit aux experts des secteurs public et privé, aux dirigeants des organisations internationales, aux donateurs et aux pays bénéficiaires. Le commerce mondial, qui affichait une croissance de 6 pour cent en 2007, devrait se contracter de 10 pour cent en 2009. C'est l'un des plus grands défis auxquels est confronté le système commercial multilatéral depuis sa création.

    "Si l'Aide pour le commerce était urgente en 2007, elle est essentielle aujourd'hui. C'est l'investissement qui permettra à de nombreux pays en développement de préparer la sortie de la crise en renforçant leur capacité commerciale."

    Pour plus d'information, voirwww.wto.org


recherche
UCTADWTO