•  home fr
  •  

    Aider le Libéria, c'est aider le monde

     

     
     
    Forum du commerce international - No. 3-4/2008

    Dans de nombreux pays, la lutte contre la pauvreté relève à la fois de l'éthique et d'un impératif sécuritaire. Des dirigeantes et des femmes d'affaires se sont réunies au Libéria pour engager l'action et autonomiser les femmes à tous les niveaux afin qu'elles deviennent des leaders efficaces au service de la paix et à la sécurité - deux préalables au développement et au recul de la pauvreté

    Le colloque du Libéria ouvre la voie

    Le Colloque international sur l'autonomisation des femmes, le développement du leadership, la paix et la sécurité internationales, a réuni des femmes d'affaires et des dirigeantes à Monrovia, capitale du Libéria, du 7 au 8 mars 2009. Il a été convoqué par les présidentes du Libéria et de la Finlande, respectivement Ellen Johnson-Sirleaf et Tarja Halonen, avec l'aide des parlementaires panafricains et du Conseil des femmes dirigeantes du monde (www.cwwl.org).

    Le colloque, qui a réuni plusieurs femmes chefs d'État passés et actuels ainsi que des dirigeantes de diverses sphères de la société, dont le secteur privé, des ONG et des institutions internationales, s'est focalisé sur la création de liens transfrontaliers et entre les marchés, l'échange de bonnes pratiques et d'idées novatrices, et l'action à mener en vue d'autonomiser les femmes de toutes conditions pour qu'elles accèdent à des postes de direction. Le colloque entend servir de base au renforcement de la sécurité mondiale via un accès des femmes du monde entier aux opportunités et aux ressources.

    L'accès des femmes à des postes d'influence au sein des gouvernements, des institutions multilatérales et de la société civile, leur permet d'influer sur les approches et les priorités de la sécurité internationale - condition préalable au développement. Reconnaissant que l'extrême pauvreté sape le processus démocratique et la bonne gouvernance, amenuise les ressources et accentue le désespoir des individus et des communautés concernés par la stabilité économique et gouvernementale, le colloque a permis aux dirigeantes et aux femmes d'affaires de se réunir, de prendre conscience de leur propre potentiel et d'offrir des alternatives à celles qui sont dans l'impasse.

    Le colloque a abordé sept thèmes clés: la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies relative aux femmes, à la paix et à la sécurité; le leadership et les réseaux; l'objectif 3 du Millénaire pour le développement portant sur la promotion de l'égalité de genre et l'autonomisation des femmes; l'autonomisation économique et le travail décent; l'impact du changement climatique; les jeunes; et la migration.

    L'ITC a appuyé le colloque et contribué à plusieurs événements consacrés à l'autonomisation économique et au travail décent. Une table-ronde sur le leadership féminin dans les affaires et le commerce, a permis à des ministres, des femmes d'affaires et des experts du commerce international de partager leur expérience en matière de commerce et des idées novatrices sur la façon de libérer le potentiel d'exportation des femmes au profit du commerce et du développement. D'autres événements ont eu lieu en marge du colloque, tels que des visites de projet, des stands d'information, des spectacles et des ateliers.

    Pour plus d'information, visitez le site:http://womenscolloquium.org


recherche
UCTADWTO