• back
  • UNE ASSOCIATION SECTORIELLE APPUIE L'OUTIL D'ÉVALUATION COMPARATIVE DU CCI

  •  

    Une association sectorielle appuie l'outil d'évaluation comparative du CCI

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 2/2000

    «Jusqu'à présent, l'évaluation comparative était un outil que seules les grandes sociétés utilisaient, car elles pouvaient financer les coûteux services de consultants internationaux. La plupart des multinationales procèdent à des analyses comparatives pour leurs activités courantes. L'évaluation comparative indique aux entreprises où elles se situent par rapport à leurs concurrents, tant nationaux que sur le plan international. Une fois les forces et les faiblesses au niveau de la concurrence connues, les entreprises peuvent prendre les mesures qui s'imposent pour corriger leurs points faibles et renforcer les éléments positifs. L'industrie indienne, en particulier les petites et moyennes entreprises, ne peut songer à se lancer sur la scène internationale sans une compréhension préalable de l'écart de ses résultats avec ceux de ses concurrents internationaux. Cela représente le premier obstacle, et la question qui se pose est: «Que signifie un niveau international et comment se comparer avec ses concurrents?

    La Mesure de la compétitivité internationale du CCI a apporté un service d'évaluation comparative abordable et de niveau international, qui convient particulièrement bien aux petites et moyennes industries de composants automobiles. Cette Mesure a été élaborée exclusivement pour l'industrie des composants automobiles, cela grâce aux conseils de l'Association indienne des fabricants de composants automobiles (ACMA) et aux associations équivalentes de l'Afrique du Sud, de l'Argentine, du Brésil, de l'Italie, de la Malaisie, du Mexique, de la Thaïlande, de la Turquie et du Zimbabwe. La Mesure a été lancée en Inde par le Centre technologique de l'ACMA en janvier 1999 et, depuis lors, plus de 30 compagnies font appel à ses services.

    Dans un élan de survie, bon nombre d'entreprises de notre secteur d'activité doivent adopter l'évaluation comparative comme instrument incontournable si elles veulent se situer parmi les résultats de la branche et se concentrer sur l'amélioration interne de leur activité.»

    V.K. Mehta, Président,
    Association des fabricants de composants automobiles (ACMA), Inde,
    site internet: http://www.indianauto.com/acma

    Extrait de l'éditorial du bulletin Auto News (octobre 1999-février 2000)