• back
  • LES COUVERTURES DE SPINNERS AND SPINNERS SUR LE MARCHÉ DE L'AIDE

  •  

    Les couvertures de Spinners and Spinners sur le marché de l'aide

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 4/2001

    L'histoire de Spinners and Spinners, entreprise basée à Nairobi, Kenya, illustre les possibilités pour un fournisseur dans un pays en développement d'entrer en affaires avec les agences internationales d'aide.

    Ces neuf dernières années, la fabrique de couvertures Spinners and Spinners, sise à Nairobi, a fourni ses produits à plusieurs agences internationales d'aide. Cette entreprise remplit actuellement des contrats à long terme avec le HCR, la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) et le CICR pour la fourniture de couvertures. En 1999, elle était l'un des plus gros fournisseurs de cet article pour des agences de secours durant la crise du Kosovo.

    Spinners and Spinners a exporté des couvertures dans de nombreux pays africains: Soudan, Namibie, Burundi, Éthiopie, Somalie, Ouganda, Libéria et la République-Unie de Tanzanie. Il faut savoir que le marché des couvertures est très compétitif: il existe six autres fabriques au Kenya et la demande est limitée. La firme Spinners and Spinners a obtenu sa réussite sur ce marché avec des couvertures de qualité à des prix concurrentiels.

    Avant 1995, les transactions avec les agences internationales d'aide étaient tout à fait différentes dans la région. Bien que des normes étaient évoquées, elles n'étaient pas strictement appliquées. Cela entraînait un afflux de couvertures non normalisées sur le marché.

    À la suite du génocide au Rwanda, en 1994, le marché de l'approvisionnement de l'aide a été réglementé. La plupart des agences, y compris le HCR et le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ont introduit des normes rigoureuses. Spinners and Spinners a saisi l'occasion de ces changements pour positionner ses produits sur le marché de l'aide. Quelques appels d'offres ont également été publiés localement, ce qui a permis à cette compagnie de participer directement au processus de soumission.

    Aujourd'hui, Spinners and Spinners travaille avec des accords-cadres avec trois agences: le HCR, le CICR et l'IFRC. La pression pour maintenir des stocks adéquats de produits finis et de matières premières met à rude épreuve ses finances. Les profits sont entamés si des produits restent stockés. Pour prévenir ce type de situation, la compagnie emprunte du capital à un intérêt élevé. C'est un problème pour les entreprises africaines, car si elles empruntent en dollars des États-Unis, alors que la monnaie locale se déprécie, elles subissent des pertes et leurs profits peuvent être réduits à néant au moment du remboursement. Pour aider les entreprises des pays en développement à assurer leur survie, Spinners and Spinners propose que les pays donateurs offrent des prêts de faveur, de préférence dans la monnaie locale et à des taux d'intérêt bas. De tels prêts peuvent aussi aider à conserver des stocks importants de matières premières.

    Une préoccupation récurrente est la durée réduite des contrats. En général, les agences proposent des contrats de deux ans à leurs fournisseurs. Spinners and Spinners est en faveur de contrats de plus longue durée, munis d'une clause prévoyant de réexaminer les prix tous les deux ans. Des contrats sur une plus longue durée sont bénéfiques pour toutes les parties: les agences internationales d'aide gagnent à avoir un approvisionnement continu de produits de qualité avec des délais de livraison et des prix connus, le fabricant est assuré de pouvoir vendre et, plus important encore, le bénéficiaire reçoit le meilleur produit au moment où il en a le plus besoin.

    Chandu Dodhia est Administrateur délégué
    de Spinners and Spinners Ltd. (spinners@form-net.com)