• back
  • L'ITC EN ACTION

  •  

    L'ITC en action

     

     
     
    Forum du commerce international - No. 2/2009 

    Avec l'aide d'exportateurs privés, les pays en développement peuvent s'extraire de la pauvreté. Fort de cette conviction, les projets de l'ITC font la différence là où c'est utile - sur le terrain.

    Mali: Boom des exportations de mangues



    En quatre ans, le Mali, petit pays enclavé d'Afrique de l'Ouest, a plus que quadruplé ses exportations de mangues, qui, d'ici fin 2009, devraient quintupler en volume. Dans le cadre d'un projet conjoint avec l'ITC, le pays a aussi multiplié le nombre de ses partenaires d'exportation; en 2005, il exportait uniquement vers la France et en 2008, il avait conquis cinq pays européens, plusieurs États arabes et divers pays voisins. Les producteurs ont appris à cerner les exigences des marchés, à recueillir des informations pertinentes sur les marchés, à diversifier les débouchés, à améliorer l'emballage et à satisfaire à des normes mondiales de qualité et de sécurité. L'ITC l'aide pour les négociations commerciales et sert de médiateur pour établir le contact entre les exportateurs maliens et les importateurs potentiels lors de salons commerciaux internationaux, tels que Fruit Logistica à Berlin.

    Le salaire des tisseurs de soie en hausse au Laos



    Fort de l'expérience réussie menée au Cambodge voisin, l'ITC a, pendant les deux dernières années, aidé les tisseurs de soie pauvres des régions rurales de la République démocratique populaire lao à satisfaire aux normes qualitatives imposées par les acheteurs étrangers. Il a aidé les tisseurs à améliorer la qualité de leurs produits, via notamment des motifs novateurs, ainsi que leurs compétences en matière de promotion et de commercialisation. Le projet, centré sur quatre communautés pilotes, a inclus un voyage d'étude au Cambodge pour permettre aux tisseurs de mieux appréhender les techniques de fabrication et de commercialisation. Les 50 premières familles de tisseurs concernées font état d'une hausse importante de leurs revenus.

    Création d'opportunités pour les femmes cambodgiennes



    Dans une des provinces les plus pauvres du Cambodge, des groupes d'artisanes ont amélioré leur capacité de production et créé des liens durables avec le marché. Le programme de Partenariat pour l'égalité des genres a réuni l'ITC, le Ministère des affaires des femmes du Gouvernement cambodgien et le Programme des Nations Unies pour le développement dans l'objectif d'aider les groupes d'artisanes à se conformer aux normes de qualité et à augmenter les ventes nationales et à l'exportation notamment. Il vise également à renforcer la capacité du Cambodge à offrir des services d'assistance aux entreprises à l'intention des femmes chefs d'entreprise.

    Aider les entreprises à tirer parti de l'accord de partenariat CE-CARIFORUM



    Les programmes menés par l'ITC en Amérique latine et dans les Caraïbes aident les entreprises à tirer parti des opportunités d'exportation et couvrent des secteurs comme l'emballage et le respect des normes de qualité pour se hisser sur les marchés mondiaux, la stratégie de marque, l'identification des marchés de niche, la promotion du commerce, les droits de douane et le financement du commerce. L'ITC a développé un guide sur l'Accord de partenariat économique CE- CARIFORUM pour aider les entreprises caribéennes à identifier les opportunités d'investissement et d'exportation dans le secteur des services. 

    La certification de producteurs tadjiks dope le commerce



    Pour la première fois au Tadjikistan, deux entreprises de fruits et légumes ont décroché une certification reconnue à l'échelon mondial pour leur gestion de la sécurité alimentaire. Jusqu'ici, la majorité des produits alimentaires d'Asie centrale ne satisfaisait pas aux normes internationales de qualité et de sécurité alimentaire, et ne pouvait donc pas soutenir la concurrence sur les marchés mondiaux. Les deux entreprises pilotes concernées ont collaboré avec l'ITC; la certification devrait leur permettre d'accéder aux marchés mondiaux et d'améliorer leur image et leur réputation auprès de leurs partenaires et de leurs clients.

    Amélioration des normes dans le secteur de l'artisanat au Viet Nam



    L'ITC a collaboré avec quatre autres agences des Nations Unies au Viet Nam pour stimuler le développement du secteur de l'artisanat rural en améliorant les normes et en reliant les producteurs aux marchés potentiels. Le programme, qui a ciblé 4 450 familles rurales pauvres, vise à augmenter les revenus des fabricants de produits artisanaux et de petits meubles, et à produire ou collecter les matières premières.

    Kirghizistan: les produits frais ont le vent en poupe



    Grâce à un projet de l'ITC axé sur la promotion du commerce, les producteurs de fruits et légumes du Kirghizistan ont accru leurs exportations au cours des dernières années. Encourageant les producteurs à examiner dans le détail leur activité, le projet a permis d'identifier et d'abandonner les produits vendus à perte pour privilégier les produits et les marchés rentables. La valeur des fruits et des légumes exportés a progressé de 59 pour cent entre 2006 et 2007 alors que les revenus globaux de l'Association des conditionneurs de fruits et légumes ont fait un énorme bond en avant de 67 pour cent.

    La Roumanie bénéficie d'informations commerciales capitales



    L'ITC et le Gouvernement roumain ont collaboré à la création d'un portail internet interactif axé sur l'information commerciale, qui vise à resserrer les liens entre les milieux d'affaires locaux et les marchés, européens notamment. Cette initiative s'inscrit dans le cadre d'un projet plus important de l'ITC financé par la Suisse dans le but de stimuler le potentiel d'exportation de la Roumanie. Malgré la bonne croissance économique affichée par le pays après l'adhésion à la Communauté européenne en 2007, la récente crise mondiale rappelle l'importance à disposer d'informations commerciales fiables, complètes et opportunes.

    Le café ougandais joue la carte du bio



    L'ITC aide près de 3000 agriculteurs, majoritairement des femmes, du sud-ouest de l'Ouganda à améliorer leurs revenus en décrochant une certification bio leur permettant d'approvisionner les marchés du Royaume-Uni. Parallèlement, le Programme de l'ITC sur le commerce et le développement se focalise sur la réduction de l'érosion des sols et l'amélioration de la qualité de l'eau dans les régions caféières. Les méthodes de production bio permettent également d'améliorer la séquestration du carbone et de contribuer ainsi à la lutte contre le changement climatique.