• back
  • EXTRAITS DU RAPPORT ANNUEL 2003 DU CCI

  •  

    Extraits du Rapport annuel 2003 du CCI

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 1/2004

    Ces opinions, recueillies sur le terrain, donnent un aperçu des projets d'assistance technique en cours en 2003.

    Première stratégie nationale d'exportation pour le Kenya

    «La première Stratégie nationale d'exportation… a été élaborée par le Ministère du commerce et de l'industrie en étroite collaboration avec les milieux économiques kényens et le CCI.

    La première phase de cette stratégie couvre dix secteurs et six questions transverses. La limite de la portée … dépend des ressources disponibles pour l'application effective…

    [La stratégie] sera mise en place durant la période 2003-2005. Le Gouvernement kényen s'est engagé à assurer sa pleine application … Je me réjouis donc de la coopération mutuelle entre les agences impliquées dans sa mise en place…»

    Dr Mukhisa Kituyi, Ministre du commerce et de l'industrie, Nairobi, novembre 2003

    Ajouter de la valeur aux exportations

    Qu'est-ce que la soie, les épices, le café gourmet, les plantes médicinales et les produits biologiques peuvent avoir en commun? Ils offrent des possibilités d'exportation à haute valeur ajoutée pour les PME des pays en développement.

    En 2003, le CCI a apporté ses conseils sur les méthodes agricoles, les techniques de transformation et de stockage ainsi que la commercialisation des produits biologiques au Kenya, au Malawi, en République-Unie de Tanzanie et en Zambie.

    Des analyses, menées par des spécialistes du CCI, ont confirmé que le piment oiseau du Burundi répondait aux normes de qualité les plus élevées en Europe et aux États-Unis, donnant ainsi le feu vert pour sa commercialisation.

    Le CCI a fourni un appui pour le développement de produits à une petite communauté de tisserands du Cambodge, ainsi qu'au Forum cambodgien de la soie, association représentant plus de 400 producteurs de soie.

    Il a évalué le potentiel de marchés et élaboré des plans financiers destinés aux producteurs de plantes médicinales, de gommes et d'extraits dans la région amazonienne.

    La vente aux enchères de café gourmet brésilien Cup of Excellence, mise sur pied par le CCI, a atteint des prix dix fois supérieurs à ceux du marché mondial.

    L'exportation de fleurs diminue la pauvreté en Chine

    «Le projet du CCI a aidé les cultivateurs de la province de Yunnan à renforcer leurs capacités et leur savoir-faire. La production globale et la qualité ont augmenté considérablement. Lorsque le projet a démarré, en 1999, la valeur des exportations se montait à un peu plus de US$ 5 millions. Elle a atteint environ US$ 18 millions en 2002, objectif initialement visé pour 2010, et on estime maintenant qu'elle excédera
    US$ 20 millions à ce moment-là. Les revenus de la branche sont toujours plus stables… C'est un exemple remarquable de ce qu'un véritable partenariat de coopération technique peut apporter.»

    Shi Tianjun, Président, Yunnan Flower Association

    Textiles: nouvel outil d'évaluation comparative

    «Alors que le secteur des textiles du pays s'apprête à s'adapter au régime exempt de contingent dès 2005, des lacunes dans l'évaluation comparative affectent toujours… les PME.

    C'est dans ce contexte morose qu'un logiciel d'évaluation comparative nommé The Fit a été développé par le CCI et lancé par son partenaire national, le Comité des textiles; il semble être la solution adéquate puisqu'il aide les PME à identifier leurs forces et leurs faiblesses par rapport à leurs concurrents et met en évidence les domaines où elles peuvent améliorer leur compétitivité.»


    The New Indian Express, Coimbatore, le 25 septembre 2003.

    Le Rapport annuel 2003 complet est disponible sur le site internet http://www.intracen.org/menus/itc.htm