• back
  • COTRIEX, BURUNDI: DES EXPORTATIONS AGRICOLES POUR UN PAYS EN CRISE

  •  

    Cotriex, Burundi: des exportations agricoles pour un pays en crise

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 3/2001

    Cotriex a démarré ses opérations en janvier 1998, malgré l'embargo contre le Burundi décrété par les pays voisins, avec l'objectif d'exporter des produits agricoles et de l'artisanat pour aider à diversifier les sources de revenu extérieures et augmenter les entrées dans les zones rurales. Cette société travaille avec les organisations paysannes dans la production et la transformation de café, de fruits de la passion et de produits similaires et elle exporte des articles exotiques et de l'artisanat. Cotriex attache beaucoup d'importance à la logistique et au contrôle de la qualité.

    En 1997, un jeune entrepreneur désireux de voir son pays exporter plus, Adrien Sibomana, mit sur pied Cotriex, débutant avec des produits traditionnels puis se déplaçant vers d'autres articles. Le volume des exportations a augmenté de 90 à 596 tonnes entre 1998 et 2000. Le chiffre d'affaires a quadruplé de 1998 à 1999. Tant que les transports aériens ne s'améliorent pas et que l'aéroport de Bujumbura ne dispose pas de dépôts réfrigérés, Cotriex tente de s'adapter en mettant plutôt l'accent sur des procédés rendant les denrées non périssables. Elle vend actuellement des fruits séchés et des confitures, des légumes déshydratés et des jus de fruits concentrés ainsi que des plantes médicinales. Elle a lancé un projet afin de fabriquer un café sous son propre nom. Cotriex attribue son succès à son ouverture envers ses partenaires, accordant même un rabais à ses clients si des produits ont pu être dénichés à un meilleur prix que prévu. Contact: M. Adrien Sibomana, Cotriex, BP 2251, Burundi; fax: +257 2 21 852.Liens correspondants: - Aller de l'avant
    - Les épices
    - Dipag (Guinea): viser les marchés de produits naturels
    - Tiviski (Mauritanie): créer une niche pour le lait de chamelle
    - Cheetah Paprika (Zambie): l'investissement étranger stimule les avantages compétitifs
    - Meskel Flowers (Éthiopie): exporter en pleine concurrence
    - Nonu (Samoa): de la valeur ajoutée dans les nouveaux produits