• back
  • COFFEE KIDS AIDE LES FAMILLES LES PLUS PAUVRES

  •  

    Coffee Kids aide les familles les plus pauvres

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 2/2006

    Coffee Kids pratique la solidarité plutôt que la charité

    De nombreuses organisations non gouvernementales (ONG) travaillent dans le secteur du café, de manière exclusive ou parallèlement à d'autres domaines. Certaines offrent un financement ou un soutien, d'autres agissent sur le terrain.

    Coffee Kids, ONG d'un pays importateur de café, s'efforce d'améliorer les conditions de vie des enfants et des familles des communautés caféières.



    Conscient du lien entre agriculture et pauvreté, Bill Fishbein, torréfacteur de café de spécialité du Guatemala qu'il exporte aux États-Unis, crée Coffee Kids en 1988 dans l'objectif que les sociétés caféières et les consommateurs se montrent solidaires des producteurs.



    Coffee Kids travaille surtout au Costa Rica, Guatemala, Mexique et Nicaragua en collaboration avec des ONG locales et d'autres groupes, comme les coopératives caféières régionales  pour la santé des femmes gérée de façon collective et démocratique.



    L'ONG dispose d'un budget annuel de US$ 700 000 alimenté majoritairement par des entreprises (cafés, torréfacteurs, etc.), le complément provenant de produits et services en nature, de buveurs de café, de la collecte auprès de distributeurs, de fondations et autres.



    Aide aux femmes





    Coffee Kids gère un important programme de micro-crédit qui permet aux femmes de renforcer leur stabilité économique et de diversifier leur production. Il les aide à créer des groupes de micro-crédit qui encouragent l'épargne et facilitent l'accès à des prêts à faible taux d'intérêt en vue de créer ou développer de petites entreprises.



    Les femmes ont créé diverses entreprises: épicerie, centre obstétrique et pharmacie. Elles reçoivent également une formation axée sur la comptabilité et la gestion d'entreprises.



    Les groupes utilisent une partie des intérêts pour couvrir leurs dépenses, le reste alimente un fonds d'épargne collective.



    Plus ce fonds enfle, plus le groupe se retourne vers lui pour emprunter plutôt que vers Coffee Kids. Au bout du compte, la banque communautaire devient une coopérative de crédit indépendante ayant pignon sur rue et le capital sert à créer un nouveau groupe.



    Éducation et santé





    Un autre programme octroie des bourses aux étudiants et des subventions aux écoles primaires des communautés caféières rurales. Au Mexique, Coffee Kids a aidé un groupe à construire une école en briques faites de coques de café compressées.



    Au Guatemala, un collectif pour la santé des femmes offre une formation aux soins médicaux aux femmes dans une région où officie un seul médecin pour 85 000 habitants.



    Mexique: Un exemple réussi





    Ayahualuco est une petite ville de l'État mexicain de Veracruz. Tous les ans, des familles entières, avec enfants, partent récolter le café dans la région voisine. Elles vivent dans des camps de fortune et les enfants sont déscolarisés pendant trois mois.



    En 1997, Coffee Kids a lancé un programme de micro-crédit. En 1999, les entreprises permettaient à plusieurs familles de gagner décemment leur vie au point qu'elles pouvaient se passer des revenus générés par la cueillette du café; cette stabilité économique a permis de maintenir les enfants à l'école.



    Dans sa publication Le café: Guide de l'exportateur, le CCI cite Coffee Kids comme un bon exemple d'organisation durablement active dans le secteur du café.








    Les ONG du secteur du café



    Cette liste n'est pas exhaustive. Certaines organisations sont en partie parrainées par les gouvernements et ne sont pas des ONG au sens strict du terme; leur indépendance et leurs activités sans but lucratif contribuent à les assimiler à des ONG.







    Morten Scholer est Conseiller principal en développement des marchés, CCI. Pour plus d'information sur le café, visitez le site:http://www.leguideducafe.org