• back
  • AFRIQUE: RÉUNION DE RÉSEAUTAGE

  •  

    Afrique: réunion de réseautage

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 4/2006

    ©CCI/E.Barreto Des associations de services africaines examinent les moyens, pour les membres, de stimuler le commerce interrégional lors de discussions de groupes et de réunions bilatérales.

    La réunion «Bridges Across Borders» de Centurion (Afrique du Sud) fin 2006 a permis à des associations de services africaines de 13 pays africains de rencontrer des prestataires sud-africains des secteurs de la finance, de la construction et des transports.

    Les services financiers, de la construction et des transports offrent un bon potentiel de coopération régionale et de développement grâce aux entreprises d'exportation et aux opportunités commerciales offertes par les nouveaux réseaux régionaux de transport. Le Protocole de la Communauté de développement de l'Afrique australe (CDAA) sur le transport témoigne du potentiel de croissance de la région qui comptera bientôt dix corridors de transport. Les entreprises des trois secteurs représentés peuvent «regrouper» leurs services pour soumettre des offres plus compétitives.

    En partenariat avec le Ministère du commerce et de l'industrie d'Afrique du Sud, le CCI a convoqué une réunion pour aider les entreprises africaines à trouver de nouveaux partenaires commerciaux dans la région, renforcer la coopération au sein des associations du secteur des services et identifier les freins à la croissance du commerce des services.

    Ont assisté à la réunion les pays suivants: Afrique du Sud, Angola, Botswana, Burundi, Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, Rwanda, Swaziland et Zambie. Près de 1 000 réunions bilatérales ont été organisées durant l'événement afin de renforcer la coopération et de développer le commerce des services.

    Dynamiser l'économie



    Le commerce des services progresse rapidement en Afrique. Selon l'OMC, les exportations africaines de services commerciaux ont grimpé de 46% en deux ans. Entre 2003 et 2005, les exportations de services professionnels et liés au transport, au voyage et au commerce notamment sont passées de US$ 39 milliards à US$ 57 milliards.

    Les services sont le moteur de l'économie. Les études du CCI dans la région montrent qu'ils emploient un tiers de la main-d'œuvre, génèrent la moitié des emplois créés et contribuent à la production et à la fourniture de biens manufacturés.

    Les associations influentes du secteur des services et les entreprises ont souligné que les politiques commerciales des trois secteurs considérés doivent être harmonisées sans délai pour faciliter le commerce transfrontalier. Selon Doreen Conrad, Chef du Groupe chargé du commerce des services, du CCI, «d'autres barrières existent: manque d'accès au financement, pénurie de systèmes de reconnaissance des acquis professionnels et piètre qualité de l'infrastructure des télécommunications.»

    Remiglius Makumbe, Secrétaire exécutif de la CDAA, a déclaré que l'organisation cherche à instaurer un environnement favorable au commerce régional et à stimuler la «connectivité intrarégionale». Une meilleure coopération permettrait de réduire les barrières artificielles au commerce des services, telles que le manque d'harmonisation et de reconnaissance des acquis professionnels.

    Le réseautage favorisé par la réunion a permis aux participants de «développer une base de connaissance locale et de poser les bases régionales garantissant la durabilité de la croissance économique et du développement humain, qui est un des objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies» selon Stephen Browne, Directeur exécutif adjoint du CCI.

    Ont également assisté à la réunion des représentants des ambassades des pays participants, le PNUD, la Banque africaine de développement et le Marché commun de l'Afrique orientale et australe.

    Suivi



    Début 2007, le CCI visitera des pays membres de la CDAA suite aux craintes soulevées par ces pays lors de la rencontre Bridges Across Borders. Il les conseillera sur la création de coalitions de services et la participation accrue des prestataires de services aux stratégies de développement des exportations. 

    Pour plus d'information, contactez:services@intracen.org

    Collaborateurs: Emmanuel Barreto, Doreen Conrad, Natalie Domeisen, Sandile Nqidi